Miniaturisation et Monumentalisation

Il existe deux approches en ce qui concerne le développement des nanotechnologies: la miniaturisation et la monumentalisation. Toutes deux étant totalement différentes et utilisant des moyens différents.

 

La miniaturisation:

C'est une approche dite "descendante", autrement appelée Top-down. Il s'agit de fabriquer des objets de plus en plus petits (puces et circuits de la micro-électronique par exemple). Plus petits, ils prendraient moins de place, consommeraient moins d'énergie, coûteraient moins cher et pourraient être utilisés en plus grand nombre. L'élaboration de ces objet se fait habituellement par le dépôt de couches de matière dont on enlève ensuite une partie (sillons) avant de recouvrir l'ensemble par une nouvelle couche d'un autre matériau, et ainsi de suite.

La monumentalisation:

C'est une approche dite "ascendante", autrement appelée Bottom-up. Il s'agit d'assembler une à une des molécules ou des agrégats de taille nanométrique, pour construire un objet de plus grande taille. L'assemblage peut être réalisé par les chercheurs au moyen d'instrument rendant possible la manipulation individuelle de chaque molécule: le microscope à effet tunnel. Il peut aussi s'effectuer spontanément (auto-assemblage) dans certaines conditions, comme cela ce fait dans une cellule vivante. La monumentalisation vise à étudier, manipuler et créer des groupes d'atomes puis des objets manufacturés par le contrôle individuel des atomes ou de leur agencement. Elle concerne l'assemblage contrôlé d'atomes et de molécules en vue de former des composants de taille supérieure qui développeraient de nouvelles propriétés.

Cette conception de la nanotechnologie est considérée par certains comme étant la seule et vraie nanotechnologie.

L'étape "ultime" de la monumentalisation en nanotechnologie serait la "manufacture moléculaire", une sorte d'usine moléculaire, capable de créer des matériaux nouveaux, de manière contrôlée, molécule par molécule. Cette fabrication moléculaire aurait des potentiels illimités. Ici, les nanotechnologies seraient ce pouvoir d'agencer la matière à volonté.            

Mark Sims, CEO of Nanorex Inc 

 

Schéma bilan:

miniaturisation et monumentalisation

INRS, extrait de la conférence du 24 juin 2008 de "Amis de la Terre" Midi-Pyrénées

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site