Electronique

   Les avancées des nanosciences et la miniaturisation des outils permettent d'envisager de nombreux développements comme par exemple l'électronique moléculaire. Le concept d'électronique moléculaire peut se classer en trois niveaux:

   Le premier niveau consiste à assembler des matériaux moléculaires capables de fournir des fonctions simples utilisées en électronique ou en optique. Il s'agit, par exemple, de réaliser des conducteurs organiques, des isolants moléculaires, des semi-conducteurs moléculaires (diodes ou transistors) ou encore des capteurs chimiques sélectifs, etc.

   Le deuxième niveau consiste à créer des composants électroniques moléculaires, c'est à dire, fabriqués à l'échelle de la molécule (échelle nanométrique). Ces composants utilisent des molécules ayant individuellement des propriétés "actives" de type transistor et sont fabriqués par réaction chimique.

   Au troisième niveau, il s'agit de réaliser des ensembles intelligents ayant des fonctions complexes. On retrouve des similitudes avec le monde du vivant, il convient alors de comprendre comment la nature, par l'évolution, a su résoudre de manière astucieuse certains problèmes. On y associe les notions de "auto-assemblage", "auto-assemblage thermodynamique", "auto-assemblage programmé" et "auto-organisation".

Accelerometer-SEM11008_Cop5.gif

puce composée de nano-objets, déjà utilisée dans certains téléphones portables

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site